Séminaire – A l’ère du numérique, quelle politique publique de l’innovation ?


Cap Digital et Avec En Temps Réel organisent un séminaire « À l’ère du numérique, quelle politique publique de l’innovation ? » de février à mai 2011. L’objectif en est de mieux comprendre les évolutions de l’économie numérique et d’en anticiper les développements futurs, avec le souci d’identifier les ressorts de l’action publique à actionner afin de soutenir le plus efficacement possible ce secteur.

Les séances se dérouleront le mardi – à l’exception de celle du mercredi 2 mars – de 8h30 à 10h, à Cap Digital, 74 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris.

Afin de préserver la spontanéité des discussions qui suivront les interventions, le nombre de places est volontairement limité ; aussi, si vous êtes intéressé, nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire via le lien suivant: www.spreadsheets.google.com

Ce séminaire poursuit deux objectifs : comprendre les évolutions actuelles et futures dans l’industrie du numérique, et ainsi identifier les politiques publiques les plus à même de soutenir cette activité créatrice de richesses et d’emplois. L’articulation entre la sphère publique et l’écosystème numérique est par définition difficile. À la profondeur temporelle requise par la première s’oppose la réactivité nécessaire au second, à une structure verticale répond un fonctionnement réticulaire des jeunes pousses de la net economy. Pourtant, l’État a pris au cours des années de nombreuses mesures pour favoriser l’entrepreunariat, en particulier dans le secteur de l’innovation (exonérations fiscales, pôles de compétitivité…).

Le séminaire, limité, a pour vocation de réunir des acteurs publics et privés déterminants de ce secteur de façon à évaluer lesquelles de ces mesures répondent le mieux aux besoins actuels et surtout futurs dans un contexte budgétaire difficile.

On tâchera d’aborder la question dans sa globalité, des grandes entreprises passées au numérique jusqu’à certaines nouvelles start-up, et les différentes conséquences du passage au numérique selon les secteurs. On prendra en compte l’attitude du public face aux innovations et à la manière dont les institutions peuvent contribuer à l’y associer plus étroitement.

Plus d’informations sur le séminaire


- 8 février : quelle place pour les financements privés de l’innovation, comment les soutenir et comment les encourager ? – Patrice Magnard, fondateur de alapage.com et de Maxicours Nicolas Colin, inspecteur général des finances, fondateur de causebuilder.com.

- Mercredi 2 mars : la transformation des modèles économiques et des financements causés par l’innovation dans les contenus – images, films, transmédias, jeu vidéo – Guillaume Blanchot directeur du multimédia et des industries techniques, Centre National de la Cinématographie André Gunthert maître de conférence en histoire visuelle à l’EHESS.

- 8 mars : quels sont les modèles économiques de l’innovation ? – Pierre-Jean Benghozi, professeur à l’École Polytechnique, Chaire Orange Innovation et régulation des services numériques, Florence Gastaud, déléguée générale de l’ARP (Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs).

- 22 mars : d’où vient l’innovation, des chercheurs, des entrepreneurs, des groupes ou des écosystèmes ? – Denis Tersen, Directeur Général de l’Agence Régionale du Développement Ile-de-France Henri Verdier, Président du Pôle de Compétitivité Cap Digital, François Xavier Hussher.

- 5 avril : comment maintenir le flux de l’innovation en soutenant les défricheurs de tendance ? – Malo Girod de l’Ain, éditeur Maurice Benayoun, artiste, maître de conférences au CITU, Université de Paris-8.

- 3 mai : le grand public, partenaire indispensable, mais rétif de l’innovation ? – Philippe Chantepie, Chef du département des études, de la prospective et des statistiques , Ministère de la Culture et de la communication, Alexandre Viros, Directeur de la musique, Fnac.

- 10 mai : Emmanuelle Mignon, sous réserve (titre à définir).


Inscrivez-vous !