Les entreprises françaises du secteur du jeu vidéo juin 2010

Objectifs et méthodologie

Dans le cadre du lancement de l’Observatoire du jeu vidéo, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV) ont mené une enquête auprès d’un échantillon d’entreprises françaises du secteur du jeu vidéo.

L’enquête a été administrée du 15 décembre 2009 au 15 avril 2010. Son principal objectif était de mieux connaitre le tissu des entreprises du secteur, l’évolution de leur activité économique, la situation de l’emploi et le rôle des financements publics dans leur activité.

Le questionnaire a été soumis à 244 entreprises actives dans le secteur. 96 entreprises ont répondu à ce jour, soit un taux de réponses de moins de 40 %. A noter que certaines des entreprises parmi les plus importantes n’ont pas répondu à l’enquête, ce qui invalide de fait un certain nombre d’indicateurs visant à mesurer l’activité économique du secteur. S’agissant d’une première enquête et compte tenu du faible taux de retour, les résultats qui figurent dans ce document ne peuvent pas être considérés comme représentatifs du secteur du jeu vidéo dans son ensemble. En revanche, cette étude livre une image fidèle du segment de la création et du développement de jeux.

Les entreprises interrogées relèvent de plusieurs domaines d’activité dans le secteur du jeu vidéo. Les studios de création réalisent des jeux vidéo et/ou des œuvres multimédia en développant des propriétés intellectuelles originales. Ils disposent le plus souvent de capacités de production graphiques et informatiques en interne (programmation). Les studios travaillent généralement pour le compte d’un éditeur, qui apporte tout ou partie du financement de la production. Ils peuvent également autoproduire leurs créations et en confier la commercialisation à un éditeur. Depuis peu, de plus en plus de studios gèrent l’intégralité de la chaîne de valeur du projet, de la conception à la distribution. C’est notamment le cas sur les marchés dématérialisés.
Les éditeurs sont des sociétés de production et de commercialisation de jeux vidéo et plus généralement d’œuvres multimédia. Certains éditeurs possèdent leur propre studio de développement.
Il existe des sociétés de distribution et des grossistes spécialisés en produits multimédia et jeux vidéo. Ces sociétés approvisionnent les centrales d’achats mais également les points de ventes indépendants.
Le « middleware » est un outil logiciel dédié à l’exécution d’une tâche informatique précise : affichage 3D, décompression vidéo, interprétation des lois physiques, intelligence artificielle, etc. Certaines entreprises éditent des logiciels de « middleware » ou proposent des prestations spécifiquement adaptés au jeu vidéo.
Des entreprises de prestations œuvrent également dans le secteur. Ce sont des sociétés qui ne prennent à leur charge qu’une partie du processus de création d’un jeu vidéo ou d’une œuvre multimédia et laissent l’assemblage et la réalisation du produit fini à son client (studio ou éditeur). La création sonore ou le débogage, par exemple, sont fréquemment confiés à des sociétés sous-traitantes spécialisées.

Téléchargez l’étude sur les entreprises françaises du secteur du jeu vidéo – juin 2010

En savoir plus