Mobile World Congress – Paris en lice pour devenir capitale mondiale du mobile


La Ville de Paris et la Région Île-de-France se félicitent de la décision de la GSM Association de retenir Paris parmi les quatre derniers candidats à l’accueil du « Mobile World Congress », salon mondial de la téléphonie mobile, de 2013 à 2017.

Cette annonce, faite ce matin par un communiqué de presse du GSMA, conclut une phase préparatoire dans laquelle ont été étudiées plus de trente candidatures de villes européennes. La sélection de Paris vient confirmer l’attractivité et le savoir-faire de la capitale pour les grands événements internationaux, mais récompense également une politique ambitieuse dans le développement des technologies de l’information et de la communication, menée par la Ville et la Région en partenariat avec l’Etat.

Paris et sa région constituent aujourd’hui le premier pôle européen des TIC, avec 24 000 entreprises employant plus de 400 000 personnes, et plusieurs leaders mondiaux dans leur domaine. Deux pôles de compétitivité d’envergure internationale, Cap Digital et Systematic, structurent la recherche et développement du secteur et constituent de véritables usines à innovation, avec plusieurs centaines de projets collaboratifs bénéficiant de 1,5 milliard d’euros d’investissement, partagés entre le secteur privé, l’Etat et les collectivités territoriales.

La Ville de Paris et la Région Île-de-France s’engagent à poursuivre dans les mois qui viennent leur effort en travaillant avec l’Etat, ViParis – Porte de Versailles et les acteurs locaux et nationaux des technologies mobiles pour devenir la capitale mondiale du mobile.

Outre le congrès accueillant chaque année 50 000 personnes et générant 1,2 milliard d’euros de retombées économiques sur 5 ans, le concept de « Mobile World Capital », porté par le GSMA, inclut des actions ciblées permettant l’amélioration et la diffusion de la mobilité et des services numériques aux usagers et sera aussi l’occasion d’un large débat sur la téléphonie mobile.