Open data des villes en mouvement


Données de mobilités – Des modèles économiques à inventer la ville numérique en actes – Une réponse méthodologique

Ville numérique, living lab, ouverture des données, territoires de connaissance… Le développement territorial est aujourd’hui inextricablement lié aux Technologies de l’Information et de la Communication. Quelles nouvelles attractivités, quels nouveaux jeux d’acteurs, quels services, quelles gouvernances émergent de ces territoires numériques et mobiles ?

La rencontre « Open data des villes en mouvement » consacrée au partage des données – de toutes les données – dans une approche territoriale sera l’occasion d’analyser des exemples concrets de mutation des territoires vers une dynamique numérique et de définir les premières lignes méthodologiques de création de services innovants.

Avec les interventions de :
. Andre Santini, maire d’Issy-les-Issy-les-Moulineaux et président du conseil de surveillance de la société du
. Grand Paris ;
. Richard Le Goff, directeur de recherche à l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancees ;
. Federico Casalegno, directeur du MIT Mobile Experience Lab et directeur associé du MIT Design Laboratory (sous réserve).

Inscriptions sur le site www.datact.fr // RENCONTRE DU 16 JUIN

Ma Micro Planète est un projet de R&D soutenu par la Région Ile-de-France et le FEDER (fonds européen). Il a été triplement labellisé par les pôles de compétitivité Advancity, Cap Digital et Mov’eo.

14H30 : DONNÉES DE MOBILITÉS – DES MODÈLES ÉCONOMIQUES À INVENTER

L’animation des mobilités est une des premières conditions de développement et d’attractivité des territoires. Elle repose sur la création de services digitaux basés sur des données.

Au-delà de l’ouverture des données publiques prônée par un nombre croissant d’acteurs, il faut également considérer deux autres types de données : privées (entreprises) et personnelles (individus).

Les acteurs souhaitant produire des services innovants pour les territoires et les mobilités ne peuvent faire l’impasse d’un partage de ces données. Cette question est aujourd’hui essentielle et ne peut se traiter sans une étude approfondie des modèles économiques des données et services afférents.

Durant quatre mois, quinze acteurs industriels et institutionnels se sont réunis dans le cadre du programme DatAct (www.datact.fr) pour élaborer un modèle de cahier des charges du partage des données de mobilités ainsi qu’une maquette de service original dédiée à la mobilité.


16H30 : LA VILLE NUMÉRIQUE EN ACTES – UNE RÉPONSE MÉTHODOLOGIQUE

Si le numérique urbain s’est désormais imposé, il est difficile de distinguer le fantasme de la réalité, les bénéfices et les risques, la nécessité d’agir seul, en groupe. Attendre ou se précipiter…

De nombreux exemples sont maintenant opérationnels ici et là. Certaines approches méthodologiques se dégagent pour dynamiser le commerce de proximité, développer des services à la personne, renforcer le lien entre citoyens et collectivité territoriale : créer une autre forme d’intelligence territoriale.

Nous proposons ici un état des lieux développé par des spécialistes internationaux accompagné d’une analyse concrète des méthodologies.



Date : le 16 juin 2011 de 14h30 à 18h

Lieu : A la Chambre de Commerce et d’Industrie 92, 6-8 rue des Trois Fontanot, Nanterre

Téléchargez le programme complet

Inscrivez-vous !